Vos témoignages

Par respect du secret professionnel, les prénoms ont été modifiés.

Témoignage d’Alain

Que faire lorsque son couple est tombé au fond du gouffre ? Essayer de remonter à deux, ou demander l’aide d’une tierce personne ? De notre côté, sans réellement croire au miracle, nous nous sommes tournés vers Pascale Dutilleul. Avec le temps, elle nous a ouvert les yeux. Évidement, il aura fallu plusieurs mois, avec progressivement des avancées, plus rarement une régression, pour qu’aujourd’hui enfin notre couple soit sauvé. Oui, je dis sauvé car, grâce à Pascale, nous avons appris à comprendre nos différences. Associées à nos qualités, ce sont elles qui donnent notre force. Quand un conflit renaît dans notre couple, nous parvenons beaucoup plus facilement à le résoudre. Dès le mariage, même lorsque tout est rose, chacun devrait faire cette exercice de dialogue avec un conseiller conjugal. Cela éviterait de cultiver tous ces malentendus qui finissent par nous ronger. Il y a deux ans, je ne pensais vraiment pas en être là aujourd’hui et je ne saurais jamais comment assez remercier Pascale!

Témoignage d’Alice

C’est grâce à mon mari qui a pris le premier rendez-vous que nous avons rencontré Pascale ; nous avions déjà entendu parlé du Cler et c’était pour nous un gage de sérieux. Ça a été difficile d’aller à ce rendez-vous mais il était pris… et je savais que je prenais trop de risque en refusant la main que me tendait mon mari. J’étais alors enceinte de notre deuxième enfant et nous rencontrions depuis un moment de grosses difficultés à communiquer (disputes, colères violentes, incompréhensions) alors que nous attendions pourtant cet heureux événement. Le conseil conjugal, je connaissais et je trouvais ça très bien… pour les autres. J’étais bien trop fière. Pourtant après quelques rendez-vous, nous arrivons à la conclusion que ce n’est pas tant notre couple qui va mal, mais moi… moi seule donc face à moi-même avec l’accompagnement de Pascale qui a accepté de m’aider. Grâce à la parole qui libère et à l’oreille professionnelle mais bienveillante de Pascale, j’ai réussi à me libérer de ce qui m’empêchait de bien vivre. Aujourd’hui notre couple est plus fort, sûr que nous sommes capables de surmonter les épreuves à deux et surtout que le meilleur moyen de résoudre un problème est de le regarder en face, pas de le fuir (pour mieux le retrouver plus tard ou risquer de se tromper de problème : une séparation n’aurait rien résolu). Me connaître, me remettre en cause aussi, identifier mes peurs et mes craintes pour mieux les affronter, cesser de vouloir plaire à tout le monde, faire preuve d’humilité mais aussi assumer pleinement ce que je suis et m’aimer mieux moi-même pour aimer mieux mon mari, mes enfants, voilà ce que j’ai appris et ce qui m’aide encore tous les jours à avancer.

Témoignage de Sylvie

Nous avons décidé avec Jean, à l’époque mon mari et le Papa de ma petite fille Joëlle, d’essayer de nous faire aider par Mme Dutilleul pour surmonter une très grave crise dans notre couple. J’étais alors partie, sans savoir vraiment si c’était pour quelques mois ou de manière définitive. Il y avait visiblement toujours beaucoup de sentiments entre nous et une envie de tenter de s’en sortir. Madame Dutilleul ne nous a jamais promis de nous réunir à nouveau ; elle nous a laissé trouver notre chemin. Le travail avec Madame Dutilleul m’a beaucoup aidée. Petit à petit, je me suis rendue compte que notre couple ne pouvait plus tenir et qu’il n’y a qu’en me séparant de Jean que je retrouverais une certaine tranquillité pour le bien également de notre petite fille. Ce constat, Madame Dutilleul, m’a amenée à le faire, très progressivement, en tentant toujours de nous faire communiquer. Devant elle, j’ai pu constater à quel point le dialogue entre mon mari et moi était impossible. Je me suis rendue compte qu’il n’était pas disposé à m’écouter mais continuait à adopter une attitude autoritaire, violente et agressive, sans pouvoir s’interroger sur le pourquoi de cette dernière. Madame Dutilleul a toujours tenté de rester neutre, de nous écouter, de nous poser les bonnes questions. Même si cette expérience a été douloureuse, elle nous a aidé à accepter la séparation et à pouvoir nous reconstruire.

Témoignage de Maria

De longs mois passés ensemble tous les trois à défaire et refaire, recoller les morceaux, tricoter sans nœuds, autant d’expressions pour signifier que notre couple est en reconstruction grâce à vous et à notre amour, à nos efforts, à notre volonté de continuer sur la même route pour surmonter les difficultés, vaincre les obstacles.

Aujourd’hui que de chemin parcouru, je ne sais pas si on peut dire que notre couple est sauvé mais il s’est renforcé, consolidé pour mieux résister à d’autres difficultés.

Témoignage de Lea

Le plus beau cadeau que m’a offert mon mari cette année, c’est de faire la démarche de contacter Pascale Dutilleul.  Une fois posée l’intention de construire ensemble, ce temps de parole hebdomadaire nous a servi pour aborder les sujets conflictuels dans un environnement sécurisé. Ces entretiens ont été pour moi une bouffée d’oxygène.

Aujourd’hui nos enfants sont joyeux et ouverts sur les autres. Je me réjouis de voir mon fils aîné, 5 ans, aller à l’école en sautillant, regarder ses copains avec des yeux qui invitent à jouer, partager ses jouets avec son petit frère. Une joie profonde car j’ai vu en quelques mois tant de changements dans leurs comportements. Nous avons gagné quelque chose que nous n’étions pas venus chercher.

Témoignage d’Armand

Écrire une histoire de vie, de couple et de famille, tout en même temps, n’est pas forcément chose facile à accomplir. Mes sentiments sont là et j’aime ma compagne mais nos histoires respectives et les caractères de chacun, les événements de la vie comme le quotidien ont rendu les échanges difficiles (pour dire le moins…) au sein de notre couple. Nous avons alors tenté de nous décentrer, d’envisager que la solution passe par un ailleurs… Il ne va pas de soi de se livrer à autrui et d’accepter des remises en cause qui peuvent être profondes. Mais plutôt que de me recroqueviller sur moi-même et sur mes certitudes qui menaient à l’impasse et donc à l’échec, ma compagne m’a poussé à prendre ce chemin, à faire ce détour et cela en vaut la peine. Nous avons recouru à une conseillère conjugale et mis ainsi, d’une certaine façon, une partie de notre destin entre les mains, ou plus exactement, dans l’écoute et les conseils d’autrui. Nous sommes progressivement sortis d’un cercle infernal pour nous engager pas à pas dans une spirale vertueuse… Grâce à Pascale Dutilleul, nous avons remis en perspective notre histoire, nous avons appris l’un sur l’autre, nous avons redécouvert l’écoute et surtout l’essentiel qui se cache souvent derrière les difficultés du quotidien. Au plus grand bien, in fine, de toute la famille !

Aller à la rencontre d’une conseillère conjugale, c’est solliciter un « tiers de confiance ». Et dans cette matière délicate qu’est la relation conjugale, la confiance est souvent le cœur du sujet…

Témoignage de Luc et Martine

Durant 18 ans de vie commune, nous avons accumulé un manque de communication et une mauvaise communication. Nous avons réussi à vivre ensemble, avoir deux enfants, mais à 40 ans, nous en sommes arrivés à,  pour l’un, se dire de tenir jusqu’à la majorité des enfants pour partir en suite, pour l’autre, fuir le quotidien en ayant une liaison extraconjugale.

Le déclic a été l’aveu de cette liaison. Nous avons fait appel à Pascale qui avait déjà accompagné des amis.

Nous voulions faire le point : pour l’un, perdu, ne sachant quel choix  faire (partir du domicile pour une autre personne ou pas), pour l’autre, éviter la séparation pour protéger les enfants. Nous tenions sans doute l’un à l’autre mais n’arrivions plus à communiquer.

Le chemin a été long avec l’alternance de moments de découragement et de moments heureux face au progrès et à l’évolution de notre relation. Nous avons travaillé sur « le pourquoi » nous en étions arrivés là et  « le comment » s’améliorer, notamment comment mieux communiquer, comment exprimer chacun, nos désirs, nos sentiments  individuels, mais aussi pour notre famille et pour notre couple.

Nous avons vu Pascale une fois par semaine, parfois deux fois les premières semaines, et ce, pendant plusieurs mois. Puis tous les 15 jours, 1 fois par mois pour finir 1 fois tous les deux mois. Les moments de découragement furent nombreux (il n’est pas facile de continuer d’avancer avec quelqu’un qui vous a trahi) ; le bonheur de nos enfants  était la seule chose qui nous motivait parfois.

Ce fut très bénéfique pour notre couple : nous communiquons beaucoup mieux, savons sur quels points nous devons être vigilants. Et nous allons nous marier prochainement pour nos « 20 ans » ensemble ! C’est la suite logique de notre travail avec Pascale.
Ce fut bénéfique pour chacun de nos enfants qui sentent que leurs parents sont heureux, qu’ils prennent plus de temps pour leur couple et qui font cause commune face à leur éducation.

Cette grave crise nous a permis de nous sentir mieux que jamais en tant qu’individu, couple et parent.

Nous remercions Pascale qui nous a donné les clés pour cette réussite.

Témoignage de Linda

A plus de 40 ans, et après avoir fait face à des épreuves intenses liées à la souffrance, la maladie et la mort, je pensais être armée et avoir les ressources nécessaires pour tout affronter ou presque.

Jamais je n’aurais imaginé que pour surmonter une crise de couple, je doive faire appel à l’aide d’une personne comme Pascale.

D’abord, parce que nous avons cru possible de nous en sortir à deux. Mais lorsque la crise est trop profonde, il peut s’avérer impossible de trouver le bon chemin pour se retrouver. Le tiers permet alors la création de ce trait d’union symbolique essentiel pour restaurer un échange constructif. Merci à Pascale qui l’a ainsi permis.

Ensuite parce que mon conjoint n’a jamais voulu entendre parler de toute forme d’aide externe, partant du principe qu’il est inconcevable de partager des choses si intimes avec quelqu’un de si étranger. Par amour et parce que l’issue d’une séparation se profilait, il s’est résolu à accepter ce type d’accompagnement. Par son écoute bienveillante et sans jugement, dans le respect de chacun, Pascale a tordu le cou à ses a priori.

Pendant plusieurs mois, nous avons eu de cesse de tordre et de distordre ce trait d’union qu’elle nous a invité à explorer entre nous jusqu’à ce que nous prenions conscience de la volonté de le retisser durablement, pour le bien de chacun d’entre nous, de notre couple et de notre famille recomposée.

Et cette épreuve s’est transformée en une expérience d’une richesse incroyable ! Nous nous disons aujourd’hui avec mon conjoint qu’à travers cette épreuve (ô combien difficile) nous avons appris à nous connaitre, nous respecter et nous parler comme jamais il ne nous aurait été donné de le faire sans ces quelques mois où notre vulnérabilité nous a amené à tendre la main pour nous faire aider.


Pascale DUTILLEUL
Conseillère Conjugale et Familiale

1 rue du docteur Berger
92330 SCEAUX
06 88 54 56 59