Pour la Saint Valentin, le bonheur est dans le couple.

Je vous propose 9 clés pour vous aider à vivre heureux en couple.
Une des difficultés de notre monde actuel est qu’il confond amour et passion amoureuse.
Vous connaissez peut-être le film « L’amour dure 3 ans »… (tiré du livre de Frédéric Beigbeder…). Beaucoup de gens ont cette idée que l’Amour ne peut pas durer. En fait, c’est la passion amoureuse, qui est appelée à ne pas durer, et c’est bien différent de l’Amour.

La 1ère clé : s’accepter différents et imparfaits

Il peut arriver que celui que je côtoie chaque jour ne corresponde plus à l’idéal que je m’en étais fait au départ. Moi-même je suis limité et ne pourrai jamais combler totalement les attentes de l’autre. L’enjeu va être d’accepter l’autre tel qu’il est, dans le respect de ses différences et de ses imperfections, et d’y faire face avec un regard bienveillant. Je vais être attentif à faire éclore ce qui est merveilleux en lui et je vais me réjouir d’avoir autant de points communs avec lui mais aussi autant de différences !

La 2ème clé : c’est d’avoir la volonté de durer

Des problèmes, il y en a dans tous les couples, et on ne peut pas en faire l’économie. Ce qui fait qu’un couple dure, c’est qu’il va réussir à créer plus de positif que de négatif. Je vous donnerai une autre fois, 5 conseils pour créer du positif.

3ème clé : s’organiser pour gérer le quotidien

Je vois souvent en entretien des couples où la femme se plaint que son conjoint ne prenne pas suffisamment sa part dans les tâches domestiques. Les hommes ont tort de minimiser ces questions, ou de se contenter d’un « on ne peut pas faire autrement ! ». Je vois des femmes à la limite du burn-out, le couple se trouvant alors en grande difficulté…

4ème clé : mettre de la fantaisie dans son couple

La fantaisie dans le couple, c’est le piment de la durée.
Exemples :
• surprendre l’autre en organisant chacun son tour un week-end à deux annuel ;
• organiser des surprises ;
• cacher un message coquin dans la valise de celui qui s’absente…
• organiser un dîner aux chandelles à la maison.

5ème clé : communiquer

Nous devons commencer par repérer, comprendre et accepter nos différences, qui sont en partie liées à notre sexe. Même si cela n’est pas politiquement correct de le dire, force est de constater qu’hommes et femmes ne fonctionnent pas de la même façon, et ce n’est pas une question d’intelligence évidemment… même si certains ont essayé d’examiner de plus près les cerveaux masculins et féminins…
Un outil pour mieux communiquer : la Communication Non Violente (CNV). Je vous en parlerai plus en détail une prochaine fois.

6ème clé : trouver la juste distance avec les belles-familles

L’idéal doit être d’arriver, face à ses beaux-parents, à dire clairement le désir, non pas de l’un (mari ou femme) mais du couple : « Nous avons décidé que… ». C’est difficile certes.

7ème clé : prendre du temps pour son couple

L’arrivée de l’enfant est un événement qui vient bouleverser les places de chacun. Le couple parental peut prendre le devant sur le couple conjugal. Je conseille 20′ par jour.

8ème clé : cultiver la tendresse et dialoguer sur notre sexualité

Tendresse et sexualité font partie des 5 désirs fondamentaux de l’amour.
Il est essentiel de cultiver la tendresse, signe d’affection qui contribue à faire exister l’autre. Quant à la relation sexuelle, qui idéalement inclut la tendresse et le respect de l’autre, elle est un lieu privilégié de la rencontre. Je vous en reparlerai bien évidemment.

9ème clé : savoir pardonner et demander pardon

Le pardon véritable, c’est :

  • faire face au mal qu’on nous a fait, le nommer. C’est le blessé/la victime qui le dit car l’autre peut ne pas se rendre compte qu’il a blessé.
  • reconnaître les sentiments qui en résultent, les accueillir, même ceux qui nous effraient (la haine, le désir de vengeance,…)
  • choisir de ne pas en vouloir à notre conjoint.

Pour conclure

Je vous invite à prendre soin de votre amour comme vous prenez soin de votre corps ou de votre santé. En cas de difficulté, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels conseillers conjugaux ou psychologues. Ils sont là pour vous. Ils vous accompagneront pour donner à votre amour des espaces de construction ou de reconstruction.

Joyeuse Saint Valentin.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


Pascale DUTILLEUL
Conseillère Conjugale et Familiale

1 rue du docteur Berger
92330 SCEAUX
06 88 54 56 59