S’aimer soi-même pour aimer l’autre.

Aimer, c’est d’abord s’aimer soi-même car sans l’amour de soi, on va avoir du mal à aimer les autres.

Qui est la première personne que nous avons aimé? Notre Maman? Non. En fait c’est plutôt nous que nous avons aimé en premier : nous aimions notre Maman car elle nous donnait tout ce dont NOUS avions besoin : tout ce que nous voulions, autant que nous le voulions, comme nous le voulions. C’est très important de s’aimer soi-même car on ne peut aimer les autres sans cela. Pas d’un amour orgueilleux qui nous ferait penser qu’on est meilleur que les autres mais d’un amour qui va nous stimuler à donner tout au long de notre vie le meilleur de nous-même. S’aimer soi-même, c’est se reconnaître capable de faire de belles choses, pour soi, pour les autres, c’est sentir qu’on a de la valeur. Chaque fois que nos parents, nos conjoints, nos amis nous disent qu’ils nous admirent, c’est un pas de plus vers l’amour de soi.

S’aimer soi-même, c’est donc se centrer sur soi et s’accueillir tel qu’on est. C’est difficile à l’adolescence où on trouve ses bras trop longs, son nez trop court ou trop gros, où on a parfois l’impression de ne pas intéresser les autres. C’est difficile encore quand on est adulte car on cherche à se comparer aux autres. Mais il suffit qu’une fille/une femme nous regarde, ou un garçon/un homme, et tout devient plus simple! Surtout si cette personne a de la valeur pour nous.

Exercice : Demandez à vos amis, votre conjoint, votre famille, vos collègues, vos qualités pour augmenter votre estime de vous. L’amour de soi nous invite progressivement à nous décentrer de soi et à nous tourner vers les autres.

Dans le prochain article, nous verrons que l’amour de soi nous invite à l’étape suivante : l’amour de l’autre pour soi.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


Pascale DUTILLEUL
Conseillère Conjugale et Familiale

1 rue du docteur Berger
92330 SCEAUX
06 88 54 56 59